[News] Michèle Métail et Patrick Beurard-Valdoye à la Maison de la poésie Paris

[News] Michèle Métail et Patrick Beurard-Valdoye à la Maison de la poésie Paris

septembre 11, 2022
in Category: News, UNE
0 672 29
[News] Michèle Métail et Patrick Beurard-Valdoye à la Maison de la poésie Paris

Table triangulaire : entrée libre dans la limite des places disponibles

Tarif lectures : 12 € / adhérent : 6 €

Samedi 8 octobre à la Maison de la poésie Paris – 18h & 20h  

 

 De la Publication Orale à la performance

Rencontre avec Michèle Métail & Patrick Beurard-Valdoye,

animée par Fabrice Thumerel

 

La projection du mot dans l’espace représente
le stade ultime de l’écriture
(Michèle Métail).

En quoi consiste la lecture en public ?
C’est un acte dans le poème écrit, et donc une action.
Mais d’abord, le poème lui-même est un acte dans
la phrase et la parole (Patrick Beurard-Valdoye).

Michèle Métail et Patrick Beurard-Valdoye, deux voix majeures de leur génération, représentent deux voies importantes de la poésie contemporaines : pour la première, la publication n’est parachevée que par sa mise en voix et en espace devant un auditoire (cette esthétique du hors-texte explique la longue période pendant laquelle elle ne publie aucun livre) ; le second reprend à son compte cette notion de Publication Orale en 1983, avant de lui préférer en 1990 le terme de Ghérasim Luca Récital, puis d’adopter enfin le terme Performance, que tout le monde utilise le plus souvent à mauvais escient (notamment pour parler d’une simple profération debout immobile).

C’est à l’enseigne de l’orœil que nous aurons la chance de plonger dans l’antre/entre de ces deux extraordinaires poètes de la scène dont l’univers oscille entre poésie et musique, écriture et oralité, comme entre langues diverses.

 

18h – « Une poétique de l’entre-deux », table triangulaire entre Michèle Métail, Patrick Beurard-Valdoye et Fabrice Thumerel.

[Réserver pour la Table ronde]

 

20h – Publication Orale de Michèle Métail, « Signe Multiplicatif » (nouvelle version d’une œuvre ouverte commencée en 1994).

Performance de Patrick Beurard-Valdoye, « Ivan et Antonin, pilotes ».

[Réserver pour ouïvoir les deux poètes]

 

♦ Michèle Métail. Depuis 1973 privilégie la diffusion orale de ses œuvres, tout d’abord à travers les « Hors-Textes », dotés un numéro d’ordre car envisagés comme construction unique. Vers 1982 les « Publications orales » prirent le relais, illustrant le refus de toute publication papier durant une vingtaine d’années.

♦ Adolescent, Patrick Beurard-Valdoye hésitait entre poète et pilote de ligne. Est devenu poète de lignes. Cette performance, convoquant les pilotes Antonin Artaud et Ivan Illich, est conçue à partir de Lamenta des murs (à paraître, Flammarion), huitième et dernier volume du Cycle des exils.

 

À lire, voir et écouter : – Michèle Métail, Le paysage après Wang Wei, Lanskine, 2021 ;

– Patrick Beurard-Valdoye, Palabre avec les arbres, Corti, 2021.

, , , , , ,
Fabrice Thumerel
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.