[Création] Daniel Cabanis, GROUPES DE PAROLE / HÔTEL O’BIS 1 / 6

[Création] Daniel Cabanis, GROUPES DE PAROLE / HÔTEL O’BIS 1 / 6

octobre 11, 2023
in Category: Création, UNE
0 686 15
[Création] Daniel Cabanis, GROUPES DE PAROLE / HÔTEL O’BIS 1 / 6

GROUPES DE PAROLE / HÔTEL O’BIS

1 — Salon bleu / Verbatim

Groupe A : Fraik Lemousset / Lucian Rizol / Mavon Chantrès / Jan-Merce Pilotin / Bodel Kanty

Longtemps, j’ai dirigé un club de remise en forme. Tout allait bien, sauf que j’ai eu des morts (arrêts cardiaques) : mes installations ont été inspectées et jugées défectueuses. On m’a retiré l’agrément. J’ai monté ensuite un centre équestre. Mais là encore, j’ai eu des morts. Le virus Hendra, une saloperie : tous mes chevaux y sont passés. Je suis couvert de dettes. J’ai la poisse. J’hésite à ouvrir un restaurant.

Au bureau, je feuilletais en rêvassant cet Annuaire officiel des gens qui sont à plaindre que j’avais trouvé dans la salle de réunion. Faut imaginer ma surprise : mon nom y figurait ! Oui, suivi d’une notice biographique on ne peut plus péjorative. J’avoue : cette humiliation m’a fait mal. Jaunisses, insomnies, etc. Et impossible de débusquer l’auteur de cette plaisanterie, si c’en est une. Ce que rien ne prouve.

Le nom de Pojel Kosasky m’avait semblé faux : un pseudonyme ; le prénom Pojel surtout faisait bidon. Et ça ne collait pas avec le look du type, un grand maigre avec une sale gueule d’enfarineur moyen-oriental pas plus polonais que moi. Donc, je l’ai signalé dangereux. Il a été interpellé sans ménagement. Et contrôlé. Or, Pojel Kosasky était bien le nom de ce haut fonctionnaire inconnu. J’ai été licencié.

J’avais postulé chez Bobreck Sali Mich Pau-Demouton & associés. Lors du deuxième entretien, M. Mich m’a demandé tout à trac : Ça vous fait quel âge, maintenant ? Et votre cher papa, toujours mort ? Sans me démonter, j’ai répondu : Je viens d’avoir 104 ans, père est ressuscité avant-hier et vous fait ses amitiés ; autre chose M. Mich ? Je n’ai pas eu le poste. Suis trop sûr de moi en entretien, ça déplaît.

Joline Gerlott a été arrêtée en flagrant délit de vol à la tire. Une fois au poste, mon adjoint Saffi l’a interrogée un peu trop fort et elle est décédée. On ne pouvait pas savoir qu’elle était cardiaque, si jeune ! Les réseaux sociaux ont ouvert le feu : Saffi assassin ! Justice pour Joline ! La presse a remis de l’huile. Saffi a été muté aux Archives. Idiot : c’est un gamin qui sait à peine lire. J’ai peur qu’il se suicide.

, , , ,
librCritique

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *