[Texte] Claude Minière, La Révolution française, poème en prose

[Texte] Claude Minière, La Révolution française, poème en prose

octobre 31, 2021
in Category: Création, UNE
0 530 29
[Texte] Claude Minière, La Révolution française, poème en prose

Du drame nous retiendrons la terreur, la traque des ennemis, le vacarme et les solitudes, les têtes fiévreuses qui roulent dans le son.  Nous n’aimerons pas les amis de la république, les philosophes, le socialisme. Nous oublierons les droits de l’Homme et l’universel. On exècrera l’héritage, ne sachant d’où il sort. On voudra revenir en arrière par fidélité à la France. On fera courir de fausses nouvelles de fraternité. Des acrobates prétendront voir ce qu’on ne veut pas voir. Le citoyen et la citoyenne également dénonceront ceux qui ouvrent les frontières.  On niera que la révolution ait eu lieu. La prose familière a englouti le poème.

Des états généraux fractionnaires sont convoqués. Il se forme des réseaux sociaux, le roman bourgeois occupe les vies privées, les métiers de la finance investissent dans la langue le vocabulaire de leurs valeurs. On veut élire un roi pour l’heure. Le peuple s’étonne en désordre.

Le poème sera crise mais la Crise n’est pas écrite en vers.

, , ,
librCritique
librCritique

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *