[News] News du dimanche

novembre 28, 2021
in Category: livres reçus, News, UNE
0 1011 30
[News] News du dimanche

Cette fin d’année est encore riche en Libr-événements : on y fêtera même le Bizarre… Bizarre comme ce nouvel extrait des Nouvelles Aventures d’Ovaine (Tristan Felix) ! Mais auparavant, retrouvons l’Observatoire des Forces Néo-Libérales et découvrons deux livres reçus hauts de gamme…

 

ÉDITO : Observatoire des Forces Néo-Libérales en fRANCE
(OFNLF) /CUHEL & Bernard THOMAS-ROUDEIX/

La société holiste n’est pas moderne.
Un type de société holiste, le régime communiste, est totalitarisme.

Le moderne, c’est le respect de l’individu.
L’individualisme néo-libéral est moderne.

Et pour assurer la sécurité de chaque individu, la société néo-libérale lui épargne les infections les introspections et les manifestations
veille à son aréseaunement
à son clivage son archivage son encodage son quadrillage son étiquetage
Et pour le bien de chaque individu, la société néo-libérale pratique le management par le stress : il ne faut pas le laisser végéter dans sa zone-de-confort

La société néo-libérale va jusqu’à assurer l’égalité de chaque individu : dans les embouteillages des autoroutes réelles ou virtuelles
l’exposition à la pollution et aux effets du réchauffement climatique
devant la hausse des prix et taxes
des taxis et des tocs-si
des pénuries et autopsies
des pesticides et anthropocides

La révolution néo-libérale permet enfin l’avènement de la flexibilité :
nos matériaux sont flexibles
nos scénarios sont flexibles
nos appétences sont flexibles
nos compétences sont flexibles
nos décisions sont flexibles
nos ambitions sont flexibles
nos résolutions sont flexibles

Notre sécurité est flexible : c’est la flexisécurité !
Notre régime alimentaire est flexible : c’est le flexitarisme !
Notre régime démocratique est flexible : c’est l’autoritarisme !
Notre humanité est flexible : c’est le transhumanisme !
Notre avenir est flexible : c’est la fin de l’humanité !

 

Le virus ô Micron est arrivé : un holisme individualiste…
Sauve qui veut !

© Bernard Thomas-Roudeix

Libr-livres reçus

► Rachelle HOLBEIN, Laborintus Vox (Petite axiomatique des voix et non voix), Mouvement I, EEEOYS éditions, St Malo (35), novembre 2021, 116 pages, 9,50€.

Quatrième de couverture. « .Si chaque langue ne forme pas une voix, une voix peut former plusieurs langues. En ce sens, elle ne vit que par les tempêtes à sa surface, des continents de non voix y fouettant le manteau, une amulette grave de l’histoire sonnant les fleurs noires dans l’utérin d’un siècle de marche de non voix dans la voix. Pour certaines voix encore stationnaires et fixes, l’opérateur « j’ai mangé la voix » se transforme en voix en construction. Aucune voix ne s’arrêtant pour faire écho. Toute non voix transformant l’écho même de la voix dans la voix. »

Filant le fil étrange et séminal de la tradition ontique inaugurée par Wittgenstein dans son Tractatus Logico-philosophicus, Rachelle Holbein condamne ici la langue à se renverser méandreusement sur soi pour sinuer autour d’un inappréhensible objet, la voix, dont elle forme et pose le « fait », c’est-à-dire, tout à la fois, l’émergence lumineuse et le refus d’entrer en représentation.

► Elke de RIJCKE, Juin sur avril, Lanskine éditions, automne 2021, 176 pages, 18€.

Présentation éditorialeCe livre est envisagé comme s’il s’agissait d’une oeuvre architecturale. Son point d’ancrage est la sculpture gigantesque et labyrinthique The Flux and the Puddle (2014) de l’artiste canadien David Altmejd. L’objectif de Juin sur Avril n’a pas été de décrire la sculpture, mais d’investir celle-ci comme l’espace d’une quête poétique. Cette quête poétique n’est autre que le voyage de la vie récente de l’auteure.
Y sont abordées plusieurs thématiques, comme l’univers en tant que donnée physique, certaines avancées en neurosciences, le savoir astrologique, l’exigence de l’amour, le désir sexuel, Eros comme juge et possibilité du bonheur.

 

Libr-événements

► À L’IMPROVISTE, RENCONTRE AVEC ANTOINE BASILE MOUTON
UNE PROPOSITION DE LA MARELLE
MERCREDI 1er DÉCEMBRE À 19H30 (Zoème, 8 rue Vian à Marseille)

« À l’improviste », ce sont des moments organisés spontanément, selon les envies des personnes concernées, en dehors du cadre de nos cycles réguliers de rencontres. Cette fois-ci, La Marelle invite Antoine Mouton, actuellement en résidence à la Villa Deroze à La Ciotat, pour une soirée de lecture.

Vendredi 3 décembre à 19H, L’Hydre aux mille têtes à Marseille (96, rue St Savournin, 1er arrondissement) : rencontre avec Laura VASQUEZ pour sa Semaine perpétuelle.

► Du 7 au 11 décembre, au Théâtre Municipal Berthelot-Jean Guerrin de Montreuil (93) : Semaine du Bizarre #10

 

Les nouvelles aventures d’Ovaine /Tristan Felix/

Ovaine, par désoeuvrement, vient d’assassiner un jeune roi sanguinaire.
Elle  court se rendre à la police pour éviter d’être dénoncée.
Mais son alibi est en béton armé : elle était à la fête à neuneu où elle jouait la Femme Invisible transpercée par un sabre.
Son procès connaît, vous l’imaginez bien, un retentissant succès.
Faute de preuve, mais dans le doute, elle est condamnée à 10 ans de prison avec 12 ans de sursis ferme.
Il lui reste donc 2 ans d’assassinats à commettre.
, , , , , , , , , , , , ,
Fabrice Thumerel
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.