[Texte] Corinne Lovera Vitali, Dans le noir

[Texte] Corinne Lovera Vitali, Dans le noir

avril 20, 2022
in Category: Création, UNE
0 516 10
[Texte] Corinne Lovera Vitali, Dans le noir

pourquoi nous nous effrayons tant pourquoi nous nous offusquons pourquoi nous nous encombrons de crainte de honte de rébellion de manifestations de déclarations et de tweets aussi pourquoi le nom d’extrême-droite nous fait-il tant d’effet parce que pourquoi obtiendrions-nous autre chose que ce que nous méritons sinon un président autocrate une présidente un gouvernement d’extrême-droite dans ce pays que pourquoi nous continuons à croire d’exception au nom d’une histoire à laquelle nous n’avons pas contribué sauf pour ce qui concerne sa dégradation tandis que chaque jour de nos vies entre contemporains nous agissons en petits fascistes de la relation

je me souviens très bien d’une élection déjà lointaine entre chirac et l’autre le pen un ami m’avait gentiment invitée chez lui j’étais en difficulté alors je le suis toujours et sa femme ne m’avait pas calculée j’étais invisible à ses yeux à un moment elle charriait des paquets de linge j’ai proposé de l’aider elle m’a congédiée d’un seul regard et ne m’a pas adressé la parole de la journée quand j’ai dit à mon ami que c’était un peu dur il m’a répondu elle se fait beaucoup de souci pour les résultats de l’élection

je me souviens de bien d’autres replis auxquels n’ont cessé de s’en ajouter de nouveaux et de plus en plus jusqu’à aujourd’hui

dire que ça n’a pas changé n’est pas suffisant ça a amplement empiré et les proches invisibles sont devenus proportionnellement aussi nombreux que les pétitions en ligne ce n’est pas que la le pen qui est noire ce ne sont pas que ces agglomérats charbonneux sur la carte de fronce c’est nous et c’est toi au dedans quand tu ne réponds pas à un ami un proche une simple connaissance et même à un inconnu et pire ou mieux à un déclassé un resté sur le côté un qui te dérange quand tu ne réponds pas au téléphone pas à un message vocal pas à un mail pas à un mot pas à un geste en adresse dans la rue sur un chemin quand toi qui penses tu tais ta gueule au présent et à ceux qui sont juste là un moment sur terre en même temps que toi qui a mieux à faire hyper connecté autoconnecté complètement déconnecté dans ce noir que tu as hyper auto complètement activement contribué à enraciner

,
librCritique
librCritique

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.