[News] News du dimanche

septembre 10, 2023
in Category: livres reçus, News, UNE
0 1430 17
[News] News du dimanche

Rentrée-littéraire… C’est le moment où paraissent une version de l’Ulysse de Joyce en BD, de la Recherche en manga… Ça s’appelle l’adaptation, c’est vieux comme le monde.
On rigole, on rigole…
Trêve de darwinisme littéraire… Toujours à l’école les cuculs-écriveneuneus ! C’est le moment de calculer leur IPM (Indice de Pénétration Médiatique)… et à suivre les conseils en successologie de Lydie Salvayre – suivez bien la démo : « Le succès consiste à plaire au plus grand nombre » ; « Plaire au grand nombre est un métier » ; « Plaire au grand nombre atteste de votre existence ». Derechef : « Le succès est l’adaptation d’un esprit à la médiocrité nationale. » CQFD. Moralité : il faut bosser son « art de paraître » ! Rien de neuneuf depuis le Grand-Siècle…

Quelques perspectives, tout de même, avec nos Libr-livres reçus et notre Libr-événement

 

Libr-livres reçus

Sarah Chiche, Les Alchimies, Seuil, août 2023, 240 pages, 19,50 €, ISBN : 978-2-02-150032-5.

Quatrième de couverture. En 2022, en pleine crise de l’hôpital, Camille Cambon, médecin légiste vaillante et brillante, reçoit un mail énigmatique. Il y est question du peintre Goya et de son crâne volé après son inhumation à Bordeaux en 1828, et dont on a depuis perdu la trace. D’abord portraitiste officiel de la cour, aimé des puissants, le maître espagnol devint, à la suite d’une maladie, l’observateur implacable et visionnaire des ténèbres de l’âme humaine.
Les parents de Camille et son parrain, neurologue, se sont passionnés pour l’oeuvre de Goya, avant de devenir des scientifiques de renommée internationale.
Camille part rencontrer à Bordeaux sa mystérieuse correspondante, une ancienne directrice de théâtre qui a bien connu ces trois-là, alors étudiants en médecine, dans les années 1960, et semble tout savoir de leur obsession partagée pour Goya. Une quête effrénée, entre passion scientifique et déraison, où chacun a pris toutes les libertés et tous les risques, au point de s’y brûler les ailes.
Du siècle des Lumières à la création d’une société secrète de médecins, Les Alchimies est une fresque captivante sur l’origine du génie, les amitiés qui ressemblent à l’amour, les pouvoirs obscurs et merveilleux de l’art.

Libr-brèveUne fulgurance au début : « Un jour, paraît-il, la lumière fut. Mais depuis, qu’elle soit encore n’efface pas ceci : le cul du monde est plein de merde. Et, sous le soleil, le sage comme le fou avalent ses vents. » Une subtile histoire de crâne et de macchabées ensuite – qu’il eût sans doute fallu à la hauteur des excès de Goya. /FT/

 

Mutantisme 1.3. Bulletin de liaison mutantiste : mécanismes for rêveurs | mécanismes forever, éditions Caméras animales, septembre 2023, 156 pages, 15 €, ISBN : 978-2-9559879-1-9.

Présentation éditoriale. Troisième (ou quatrième si l’on compte le 1.0) des livres exprimant le mutantisme, créé suite à l' »appel du confinement » diffusé sur internet en mars-avril 2020, l’ouvrage collectif mutantisme 1.3, qui sort en septembre 2023, est un manuel de comportements et d’actions à appliquer.
Des « machines comportementales », pour reprendre la terminologie mut. L’ouvrage contient également des machines de création (protocoles), des modules et plugins (points conceptuels), des mutastases (créations libres).

« L’humain-e mutantiste se fabrique des programmes d’actions et comportements choisis, pour contrecarrer l’enfermement (non choisi) de ses déterminismes. »

« Diminuer la part de fiction. Ajouter une dimension réelle et performative.
Des « œuvres » comme des fichiers exécutables qui altèrent les pensées et les comportements, et en créent d’autres. »

« No bullshit, just machines ! »

Avec
Nikola Akileus . Mickaël Berdugo . Julien Blaine . Guénolé Boillot . Antoine Boute . Didier Calléja Koeurspurs . Cyrill Chatelain . Khalid El Morabethi . Hortense Gauthier . GD . Antoine Herran . Tina Hype . Frederic Krauke . Lucas Ledeune . Cédric Lerible . Jessica Luhahe . Méryl Marchetti . Nora Neko . Oxyjenny . Charles Pennequin . Anaïs Poulet . Mathias Richard . Yoann Sarrat . Stéphanie Sautenet . Anna Serra . Nadine Shabushabu . Florence Virginie . Kaka Waka . Olivier Warzavska.

Libr-brève. Voici le dernier volume d’un mouvement expérimental qui  se nourrit de nouveaux imaginaires (SF, jeux vidéos, etc.), tout en s’érigeant à l’encontre des dérives ultra modernistes : contre un monde machinique,  des « machines » poétiques inventives… À noter : la passionnante contribution de Charles Pennequin, qui revient sur sa trajectoire atypique. /FT/

 

► TXT, éditions Lurlure, n° 36 : « On a marché sur la langue », septembre 2023, 248 pages, 21 €, ISBN : 979-10-95997-50-4.

Dans ce 36e numéro intitulé « On a marché sur la langue », la revue TXT consacre un important dossier à l’écrivain allemand Arno Schmidt (1914-1979). Centré sur son ouvrage « mythique », Zettel’s Traum (1970), toujours inédit en français, il propose la traduction des premières pages du livre, accompagnée de celle des « Prolégomènes à Zettel’s Traum » et d’un entretien de l’auteur avec Gunar Ortelpp réalisé à la parution du « monstre » (8,5 kg, 33 x 44 cm). Des extraits de la nouvelle et colossale biographie d’Arno Schmidt par Sven Hanuschek (Hanser, 2022) abordent les bizarreries narratives de cette « exception historique dans la littérature ».
Ce dossier réunit également des textes critiques et poétiques : Stéphane Bouquet livre une étude « météorologique » de l’écriture schmidtienne, Thibaut de Ruyter décrit avec humour le lectorat d’Arno Schmidt, Frank Heibert réfléchit à la traduction des jeux de mots chez Schmidt, Georges Felten compare les écritures d’Arno Schmidt et de Peter Weiss, Marie Borel explore poétiquement le bestiaire schmidtien, Frédéric Léal rend hommage au traducteur Claude Riehl et Onuma Nemon revient sur la composition de OR, dont on a pu comparer la mise en page très éclatée à celle des grands tapuscrits d’Arno Schmidt.
Par ailleurs, ce numéro comprend des textes d’auteurs contemporains confirmés ou nouvellement apparus : Ludovic Bernhardt, Émilien Chesnot, Elie Dabrowski, Philippe Labaune, Pierre Le Pillouër, Tara Mer-Nimier, Christian Prigent et Dominique Quélen.
Enfin, une « Gazetxte » littéraire à tonalité farcesque et rédigée à plusieurs mains rassemble pseudo-critiques, brèves, petites annonces, agenda, po(é)tins, anagrammes et autres jeux de langue.

Auteur·e·s :
Ludovic Bernhardt, Marie Borel, Stéphane Bouquet, Émilien Chesnot, Élie Dabrowski, Amélie Durand, Georges Felten, Bruno Fern, Typhaine Garnier, Sven Hanuschek, Frank Heibert, Philippe Labaune, Fred Léal, Pierre Le Pillouër, Jean-Claude Mattrat, Tara Mer-Nimier, Onuma Nemon, Gunar Ortlepp, Christian Prigent, Dominique Quélen, Jean Renaud, Thibaut de Ruyter, Arno Schmidt, Éric Simon.
Illustration de couverture de Jean-Christophe Ozanne.

Libr-brèveExcellent dossier sur Arno Schmidt, des rubriques ludiques-caustiques… Et on retrouve avec grand plaisir le Chino de Prigent, qui rend hommage aux anciens TXTiens… Encore une livraison réussie ! /FT/

 

► Galina Rymbu, Tu es l’avenir, traduction de Marina Skalova, éditions Vanloo, à paraître le 16 septembre, 172 pages, 18 €, ISBN : 979-10-93160-76-4.

Tu es l’avenir est le dernier livre de la poétesse russe Galina Rymbu (et son premier recueil traduit en français), il a été écrit alors qu’elle venait de s’installer en Ukraine après avoir fui la Russie. Pour la traduction française, Galina Rymbu et Marina Skalova (qui a fait la traduction) ont voulu présenter plus largement l’œuvre de la poétesse en insérant des textes de ses précédents recueils.

Un parcours se dessinait : du monde russe de l’enfance, dans un univers post-industriel miséreux, puis des premières contestations et la lutte contre un gouvernement autoritaire et fasciste, l’avenir en Ukraine semblait possible. Entretemps la Russie a attaqué l’Ukraine. Le livre en a été radicalement changé : désormais il commence par « traces », long poème élégiaque sur la guerre que vit Galina, qui sonne comme la fin de l’espoir.

Libr-brèveLa « cohue des formes » contre le chaos : un Journal souterrain qui rapporte des expériences fortes dans une poésie au/du présent, c’est-à-dire « une poésie « de valeur douteuse » » – contre extases et hypostases. /FT/

 

Libr-événement

 

 

 

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *