[News] NEWS DU DIMANCHE

avril 21, 2024
in Category: livres reçus, News, UNE
0 747 21
[News] NEWS DU DIMANCHE

En ces temps de concentration éditoriale et de spectacularisation de toutes les formes littéraires ou presque – y compris de certaines poésies scéniques –, il nous faut assurément pratiquer un doute systématique, prendre du recul et préférer la rareté à l’abondance…

En UNE, interrogeons notre époque avec le dernier livre d’Alain DAMASIO, dont le succès est d’autant plus étonnant que sa voix sonne juste et singulièrement… Suivent deux RV essentiels dans nos Libr-événements : avec Patrick BEURARD-VALDOYE et Nicolas PESQUÈS à la Maison de la poésie Paris ; puis, début mai, avec les INTEMPESTIVES journées de la poésie contemporaine…

 

UNE

Alain DAMASIO, Vallée du silicium, Seuil, coll. « Albertine », avril 2024, 324 pages, 20 €.

Présentation éditoriale. « Ce qui manque furieusement à notre époque, c’est un art de vivre avec les technologies. Une faculté d’accueil et de filtre, d’empuissantement choisi et de déconnexion assumée. Des pratiques qui nous ouvrent le monde chaque fois que l’addiction rôde, un rythme d’utilisation qui ne soit pas algorithmé, une écologie de l’attention qui nous décadre et une relation aux IA
qui ne soit ni brute ni soumise. »

À San Francisco, au coeur de la Silicon Valley, Alain Damasio met à l’épreuve sa pensée technocritique, dans l’idée de changer d’axe et de regard. Il arpente « le centre du monde » et se laisse traverser par un réel qui le bouleverse.

Composé de sept chroniques littéraires et d’une nouvelle de science-fiction inédite, Vallée du silicium déploie un essai technopoétique troué par des visions qui entrelacent fascination, nostalgie et espoir. Du siège d’Apple aux quartiers dévastés par la drogue, de rencontres en portraits, l’auteur interroge tour à tour la prolifération des IA, l’art de coder et les métavers, les voitures autonomes ou l’avenir de nos corps, pour en dégager une lecture politique de l’époque et nous faire pressentir ces vies étranges qui nous attendent.

Le point de vue de LC. Contre la Silicom Valley, et parce qu’il préfère la puissance au pouvoir, Alain Damasio pose quelques questions essentielles sur notre incarnation, nos libertés, notre art de vivre, notre rapport aux machines, notre créativité…
Imaginez « une forme d’ingénierie climatique à vocation agressive »… un père à base de silicium… Dans une nouvelle inédite marquée par une inventivité verbale et typographique, l’auteur de La Zone du dehors articule crise climatique et innovations problématiques pour interroger notre humanité… /FT/

 

Libr-événements

Lundi 29 avril 2024 à 20H30, Maison de la poésie Paris, salle Pierre Seghers : Patrick Beurard-Valdoye et Nicolas Pesquès, « Intégrales au long cours » (réserver : attention, la séance de lectures est bien à 20H30 et non à 19H30 comme indiqué sur la page de réservation).

Au début des années 80, Patrick Beurard-Valdoye et Nicolas Pesquès entament, chacun, ce qui n’est pas encore un projet de « cycle » – notion rare en poésie – mais qui, au fil des années et des livres, s’avère être une aventure intensément relancée, qu’ils achèvent au même moment en 2024.

Des éditeurs communs, des revues, des manifestations ont déjà fourni l’occasion de rapprocher les deux auteurs. Si La face nord de Juliau (Nicolas Pesquès) installe son écriture devant une colline ardéchoise, Le cycle des exils (Patrick Beurard-Valdoye) s’invente au fil de rivières et fleuves d’Europe. Ils sont cependant l’un et l’autre traversés par une nécessaire exploration des formes poétiques et, parfois, par le désir d’en inventer de nouvelles. Cette rencontre sans tierce personne parcourt l’histoire des deux œuvres, les cite, les lit et les commente en croisant leurs regards.

À lire

Patrick Beurard-Valdoye, Lamenta des murs (vol. 8 du « Cycle des exils »), Flammarion, 2024. Nicolas Pesquès, La face nord de Juliau, dix-neuf, Flammarion, 2024.

, , , , , , , ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *