[NEWS] Libr-vacance (2)

août 18, 2023
in Category: Création, livres reçus, News, UNE
2 1099 16
[NEWS] Libr-vacance (2)

Ce temps de Libr-vacance est idéal pour voir et écouter (ouïvoir) des voix et expériences singulières… Pour faire le black-out, avec Paul de Brancion…

UNE : faire le black-out

Paul de Brancion, Black-out, illustrations de Thomas Beulaguet, éditions Plaine Page, coll. « Calepins », Barjols (83), mai 2023, 84 pages, 15 €, ISBN : 979-10-96646-46-3.

Quatrième de couverture. La main sur la souris et ses classiques en tête, Paul de Brancion détourne le flux numérisé du présent perpétuel. Son Black-out retourne ici les selfies comme des vanités et zappe les série TV en cut-up de memento mori. Est-ce le temps qui passe ou nos contemporains qui nous dépassent ? Ni aigri ni cynique, l’auteur observe le monde qui va vite et dérape. Black-out offre le luxe sobre et frugal d’un temps de pause, d’arrêts sur image qui résistent au mainstream. Sous le chaos, la page.

Note de lecture /FT/

BLACK-OUT,
ce « texte désuni, réinscrit dans le monde par effraction technique, raccroc illogique, presque rupture idéologique » (p. 7)…
ces fulgurances, « effets de réels fictifs et concrets que j’ai éprouvés au visionnage de ladite série » (8)…

BLACK-OUT,
ces éclats qui mettent en tension dit et non-dit, mettent en sourdine un monde sous tension « entre l’accumulation / et l’intelligence créative » (15)…

BLACK-OUT,
cette orchestration qui s’appréhende horizontalement (écriture fragmentaire + illustrations en regard, qui arborent notre mythologie hollywoodienne) et verticalement (citations qui mettent le texte en perspective)…

BLACK-OUT…
Ou un précipité de nos vies, nos vides :
« téléphone
sms
vibreur / alarme / buzz
Tweet Whatsapp » (17)…

BLACK-OUT…
Une fenêtre sur un monde inhumain :
« y a de méchants crétins
partout
en ce XXIe siècle
ça pullule
se reproduit comme des paramécies
des blobs américains » (18)…

BLACK-OUT…
pour mieux saisir en quoi nos séries à la fois orchestrent et dévoilent la sérialisation / stérilisation de nos vies…

BLACK-OUT…
pour trouer le tissu discursif qui masque notre Réel :
« ça écrit
parle
raconte
décrit
presque par hasard
à force d’évacuer les sujets
d’aduler le commentaire
la description adossée sur
un réel supposé visible
on tombe dans le vide
néant » (56)…

BLACK-OUT…
pour « réinventer / une part du langage » (59)… « recréer le monde / dénué des appétits /cyniques / accumulations / discours mitrés / récupérations des données » (67)…

 

À ouïvoir

Sur Liminaire, de Pierre Ménard : workshop sur « écritures & nouvelles technologies » (Journée d’études : « Écritures numériques : la parole au corps »).
Ou comment articuler individuel et collectif, réel et virtuel, réalité et fiction, autoportrait et autofiction…

 

► ZORAUX sont arrivés… À l’initiative de la nouvelle direction de TXT, sur RDWA, 39 podcasts de 15 minutes vous font goûter des pratiques poétiques singulières : avec quelques commentaires, lectures souvent polyphoniques et augmentées (musique, mixage, bruitages).

 

Explorez l’univers de la LittéraTube, sur lequel on peut (re)lire le riche ouvrage en libre accès de Gilles Bonnet, Erika Fülop et Gaëlle Théval…

Découvrez les podcasts de La Vie manifeste

, , , , , , , , , , , , , , , ,
Fabrice Thumerel

Critique et chercheur international spécialisé dans le contemporain (littérature et sciences humaines).

Autres articles

2 comments

    1. Fabrice Thumerel (author)
      Reply

      C’est un réel plaisir cher Pierre !
      Je vais d’ailleurs faire découvrir ce passionnant workshop à mes étudiants et tester leur inventivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *