[Création] Vincent Tholomé et Matthieu Safatly, Je ne suis pas friand des graines de courge, poèmes extraits de L'existence

[Création] Vincent Tholomé et Matthieu Safatly, Je ne suis pas friand des graines de courge, poèmes extraits de L’existence

septembre 9, 2023
in Category: Création, UNE
13 2595 15
[Création] Vincent Tholomé et Matthieu Safatly, Je ne suis pas friand des graines de courge, poèmes extraits de L’existence

J E   N E   S U I S   P A S   F R I A N D   D E S  G R A I N E S   D E   C O U R G E

poèmes extraits de L’EXISTENCE

     L A   P R É S E N T A T I O N

  • L’EXISTENCE • 882 poèmes partitions • 882 poèmes sortilèges écrits d’après les écrits de Nijkov Anton • des feuillets laissés par Nijkov dans un dortoir, dans une friche urbaine et industrielle, battue par les vents • des poèmes abandonnés • dans le désordre • à proximité des gazinières et des radiateurs • ou collés sur les murs • des poèmes numérotés de 882 à 0 • comme s’il s’agissait d’un compte à rebours •
  • me contentant, pour ma part, de rapporter les écrits de Nijkov • ou m’appropriant ses poèmes • comblant par mes mots et mon imagination les manques et les feuillets disparus • interprétant à ma sauce les passages illisibles selon ma propre imagination • tâchant ainsi vaille que vaille • par écrit • dans des lectures publiques • ou des enregistrements • de redonner vie à Nijkov • de redonner corps à Nijkov • mon double • mon frère • poète inconnu à l’œuvre potentiellement infinie •
  • l’extrait proposé ici va du poème # 303 au poème # 296 • son interprétation sonore a été enregistrée et mixée au Laboratoire Central (Bruxelles) par Gabriel Séverin • la musique a été improvisée au violoncelle par l’excellent Matthieu Safatly •

 

L E S   P O È M E S   D E   N I J K O V

  • L ‘ E X  I  S  T  E  N  C  E  •

 

  • POÈMES POUR TOI VASSILI VASSILIEVITCH POÈMES D’ANTON NIJKOV TON AMI TON FRÈRE
  • poèmes pour te dire que en dépit des circonstances en dépit du temps qui passe : J E    N  E    S U  I  S    P  A  S    F  R  I  A  N  D    D  E  S    G  R  A  I  N  E  S    D  E    C  O  U  R  G  E    •  •  •
  • POÈME # 303 : lourdes fumées • visages aux fenêtres • paroles qui fusent • paroles qui tanguent dans l’autobus • • • poème pour toi vassili vassilievitch • • • dehors les lourdes fumées coulent à nouveau le long des toits • dans les carreaux des fenêtres des visages apparaissent • dans l’autobus qui tangue des paroles fusent •
  • POÈME # 302 : dans l’autobus à 8 heures 15 du matin j’apprends qu’il y aura aujourd’hui une éclaircie • à 10 heures 42 dans l’autobus quelqu’un dit quelque chose que je ne comprends pas • à 20 heures 29 j’apprends que selon giorgia agabenova – ma voisine de chambre – la nature est plus vivante que les êtres qui l’habitent •
  • POÈME # 301 : puis quelqu’un dit : selon agabeni agabenov – son lointain cousin – nous vivons nimbés nimbées nymphes comme les chevaux de trait les asperges vertes du mexique et les poules au pot •
  • POÈME # 300 : d’après kristof jan-pieterovitch c’est cela vivre •
  • POÈME # 299 : TANGUER DANS L’AUTOBUS : TANGUER ENSEMBLE • DANS L’AUTOBUS • AMIS OU ENNEMIS : NOUS TANGONS • ENSEMBLE • DANS L’AUTOBUS • AMIS OU ENNEMIS • NOUS AVONS TENDANCE À TANGUER • TANGONS DÈS LORS • TANGONS • ENSEMBLE DANS L’AUTOBUS • SUIVONS NOS PENTES NATURELLES • SUIVONS NATURELLEMENT NOS PENTES • TANGONS DANS L’AUTOBUS • TANGONS
  • POÈME # 298 : je sais aussi que • pour ma part • si j’écoutais nicolaï floriskov je penserais que vivre nuit gravement à la santé •
  • POÈME # 297 : si l’on suit l’avis de franceska vertravska toutes & tous nous risquons même d’y laisser nos peaux • dit-elle • partant dans un immense éclat de rire • comme si tout ceci était une blague • un conte pour enfants • une histoire prêtant à rire • le cheval de trait paissant dans le pré d’en face n’en a que faire • une fois de plus le mouton d’edgar edgarovski a la pelade •
  • POÈME # 296 : D É C I D É M E N T J E   N E   S U I S   P A S   F R I A N D   D E S   G R A I N E S   D E   C O U R G E

 

L E U R   I N T E R P R É T A T I O N   S O N O R E

, , , , ,
librCritique

Autres articles

13 comments

  1. Vincent Tholomé
    Reply

    hé ! merci pour votre retour, Urbin ! j’espère que ce vide a permis imagination de se déployer, « fût-ce trois secondes quinze » (comme dirait Nijkov).

    1. Vincent Tholomé
      Reply

      Hé ! voilà un commentaire qui nous indique qu’on ne s’est pas trop trompé, Matthieu et moi ! Tout ce que vous dites (crainte de faire une pièce trop longue, crainte que l’intérêt des auditrices auditeurs retombe, etc.), ce sont des choses auxquelles on a fait attention, en essayant d’équilibrer silences dans la voix et papotes, changements de tons, tension musicale, etc… Content de voir que ça fonctionne bien pour les oreilles de certaines personnes !

    1. Vincent Tholomé
      Reply

      Merci pour ces mots ! On a tout fait, Matthieu, Gabriel et moi pour faire dans la douceur et dans l’ambiance justement ! Bon de savoir que certaines personnes y ont été sensibles !

  2. Catherine Serre
    Reply

    Tu apparais, vous apparaissez, vous êtes – attention – dans des cuisines à 10h48 et ça prête à rire et c’est une bonne bonne très bonne blague,

    1. Vincent Tholomé
      Reply

      hello Catherine ! merci de tes oreilles attentives, très chère ! oui, les textes de Nijkov, c’est aussi pour faire rire ! bien vu bien vu ! bien entendu ! j’espère que tu vas bien !

  3. Jean-Louis KEROUANTON
    Reply

    Magnifique, à 15h01. L’accord entre la basse, presque, continue et la scansion appelle à continuer l’écoute encore et encore … pas vraiment sûr non plus d’aimer la graine de courge quoi.

    1. Vincent Tholomé
      Reply

      haha ! oui ! il y a eu, je pense, une belle écoute entre nous, l’un se laissant influencer par l’autre et vice versa ! pour les graines de courge : une fois grillées, elles passent mieux ! haha !

  4. Pingback: #été2023 #lire&dire | L’été à la marge 12 – le Tiers Livre | écrire, publier, explorer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *